lundi 9 septembre 2013

Les vacances de Batata - As ferias de Batata - Holidays Batata

Foutu cageot ! Pour un peu, il n’allait pas me laisser sortir ! 
Fini la foule des carottes crédules, 
la peur d’une épluchure malvenue et le cri de l’oignon qui pleure.
En route pour se bronzer la couenne au bout du monde !


Waf ! 
Je ne pensais plus te revoir petit bijou tout bleu ! 
Les gens se méprennent lorsqu’ils affirment qu’une pomme de terre ne sait que plonger dans l’huile.
 Je vais leur montrer... 
... moi.

Si mes collègues me voyaient, elles me jalouseraient: 
« Batata, t’es au top, la reine des Patates ».
Nan, « T’es notre soleil vert ! », qu’elles diraient.
« Soleil vert ! », quel drôle d’idée vraiment.
Oups, v’là du monde et ...
… c’est que j’ai même pas enfilé mon bikiniiii moi !
T’excite pas le tubercule Hercule ...
... nul ne va te passer à la friture aujourd’hui. Voilà, c’est ça ...
... respire à fond.

Bon, allez, j’me pique une tête pour me remettre le tubercule à l’endroit en espérant qu’il n’y ai pas de méchants requins désireux de me mordre la pulpe, hahaha.
hahaha!
Brrrr. 
Mazette, elle est frisquette !
Waouh !  
Là, ma Batata, tu t’es pris une belle claque bien salée dans la gueule ! 
Nom d’une frite!
Je me demande si j’ai bien fait de venir rouler ma pomme sur cette plage déserte de São Tomé et Prìncipe!?
Ouhlalala, quelle roulade mes aïeux ! 
J’ai les genoux en purée.

Épilogue:
Batata la Patate, née vers le mois de Mai dans l'état du Maryland aux USA est morte noyée le 30 Juin 2013 sur une plage de São Tomé et Principe après de bons et loyaux services artistiques. Elle n’écouta sa vie durant  que du Rummelsnuff. On ne sera jamais à quoi rêvait cette patate.

Allez, encore quelques crawls avant de retourner au bercail.
Ah ben nan ...
... finalement elle est vraiment bonne une fois dedans!

vendredi 9 août 2013

Gregos em Cacilhas - Cacto na Parede

"Somos todos Gregos", mesmo num cais de Cacilhas
Um sonho de casa a frente da praia da Parede
"Uma grande aventura espera-nos do outro lado do muro ", 
sussurou o irmão para a irmã





Cartes Postales - 1 -



samedi 20 avril 2013

La belle patate au Bois Dormant - Potato, the Sleeping Beauty

C’était une grosse patate un peu folle
Échappée d’un cageot Gwenn ha Du
Parce qu'un artichaut de Saint-Pol
Lui caressait le cul

Fourrée dans ses draps
Elle rêvait du prince le duc de Soja
Se rêvant un avenir de frites
Quelque part en Afrique.




Dracula, hahahaha. Il est dans le caca!



Deux boite de conserve en aluminium
Qu’un vieux poulpe me sous-loue
Au fond d’un évier
Me sert de royaume.
Je suis le prince Dracula
Ah, si j’avais les dents au bon endroit!
Mais franchement, les avoir au-dessus de la tête
C’est quand même un peu bête…